Tapis de course

Inventés à la fin du XIXe siècle à des fins agricoles, les tapis de course s’invitèrent dans la sphère médicale à partir des années 1950 grâce à un certain Robert Bruce, cardiologue américain qui les utilisa dans le cadre de ses recherches sur les maladies cardio-pulmonaires (En 1963, il décrivit ainsi un système d’enregistrement de l’ECG, ou électrocardiographe, à l’effort sur tapis roulant). C’est à partir de cette période que l’engouement autour de ces machines commença véritablement, avec un objectif de remise en forme. A l’image du vélo d’appartement ou du rameur, le tapis de course fait aujourd’hui partie des indispensables du fitness, en salle comme à la maison. Comme son nom l’indique, il a pour objectif de reproduire les sensations de la course à pied (ou de la marche rapide), mais avec davantage de confort. Mécaniques à l’origine, ils sont désormais tous électriques et offrent de nombreuses options : on peut ainsi programmer son entraînement, maîtriser sa vitesse (jusqu’à 20 km/h), travailler en fractionnés, incliner l’appareil (de 0 à 15 %)…

Un tapis de course, pour quoi faire ?

Bonne question ! Après tout, pourquoi dépenser une fortune pour quelque chose que l’on peut faire à l’air libre et gratuitement ? En termes d’efficacité pure, les tapis de course offrent les mêmes effets bénéfiques sur l’organisme (amélioration de l’endurance et des capacités cardiovasculaire, dépense de calories) qu’une séance en extérieur, les traumatismes en moins. Dotés d’un système d’amortissement, ils permettent en effet de mieux absorber les chocs et sont moins agressifs pour les articulations que le traditionnel footing sur route. Les différents programmes d’entraînement qu’ils proposent s’adaptent à tous et permettent d’optimiser les résultats en ciblant plus précisément l’objectif : travail au niveau du cœur, endurance, perte de poids… Sans oublier que vous ne serez plus dépendant des conditions climatiques. Plus d’excuse pour s’entraîner !

Un tapis de course, pour qui ?

A l’instar du vélo d’appartement, le tapis de course est fréquemment utilisé dans le cadre de rééducations fonctionnelles. Il est donc particulièrement adapté aux personnes souffrant des articulations et à celles et ceux qui reprennent une activité physique car il permet un entraînement progressif. De nombreux sportifs l’utilisent également comme moyen d’échauffement ou comme pratique complémentaire. Petit conseil : lâchez les poignées, l’entraînement ne sera que plus efficace.

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Je recherche