Kettlebell

Les kettlebells sont les nouveaux accessoires tendances de la musculation et du fitness. Focus sur ces haltères d'un genre bien spécial qui nous viennent de Russie.

Ces drôles de kettlebell nous viennent du froid ! D’étranges haltères originaires de Russie où on les appelle « girya ». Ils tiennent leur drôle de nom de leur forme particulière, sphères surmontées d’une poignée grâce à laquelle le pratiquant utilise ces poids en mouvement. « Kettle » signifie bouilloire en anglais et « bell » cloche. On imagine que le nom est en rapport avec leur forme originale. Une inertie inédite qui complexifie et intensifie le travail musculaire. L’origine des kettlebells reste assez floue. On sait ainsi qu’en Asie des blocs de pierre surmontée d’une poignée étaient surnommées « chashi ». l’utilisation de ces « chashi » n’était toutefois pas aussi élaborée que celle des actuelles kettlebells dont le nom apparaît au tout début du 18e siècle dans un dictionnaire… russe ! Au début du 20e siècle, ces drôles d’haltères étaient employés dans les démonstrations de force d’athlètes dans des cirques. En effet, la poignée de ces poids d’un autre genre permet des mouvements spectaculaires. Ce n’est pas touts les jours qu’on peut faire virevolter un poids de 24 kilos ! L’Armée rouge ou les Spetsnaz (troupes d’élite russes) ont aussi au 20e utilisé lors de leurs entraînements physiques ces kettlebells. Des accessoires qui firent irruption aux Etats-Unis au début des années 2000 grâce à un certain Pavel Tsatsouline. Les kettlebells peuvent être considérés comme une discipline à part entière. D’autres disciplines comme le crossfit utilisent couramment des accessoires. 

Ça fait travailler quoi ?

Les kettlebells peuvent être utilisés dans de très nombreux exercices. Ils font ainsi travailler la résistance musculaire, l’endurance et la résistance cardiovasculaires, la respiration, l’équilibre et de très nombreux muscles au regard des exercices. Toutefois, comme de nombreux mouvements usent l’inertie il est possible de faire travailler de très nombreuses parties du corps : avant-bras, bras, jambes, dos, abdominaux… toutes les parties du corps peuvent être sollicitées. Il est toutefois plus prudent d’exécuter les mouvements de kettlebells en extérieur. Il n’est en effet pas rare de lâcher un de ces haltères au cours d’un mouvement mal exécuté. En outre, lorsqu’on utilise des kettlebells de 16, 20 ou 24 kilos il est préférable d’être accompagné voire conseillé pour de pas de blesser les exercices en mouvements avec haltères étant bien plus dangereux que les traditionnelles séries exécutées en salle de sport avec des poids classiques.

Où trouver ces kettlebells ?

Inutile de dire qu’on ne trouve pas dans tous les magasins ces kettlebells. Ces haltères d’un genre bien particulier peuvent toutefois se trouver dans certaines boutiques spécialisées et bien évidemment sur internet. Il faudra alors là ajouter des frais de port ce qui, lorsqu’il s’agit de commandes d’haltères n’est pas toujours une riche idée. On trouve des kettlebells de 2 kilos, mais aussi de 4, 6, 8, 10, 12, 16, 20 et 24 kilos. Certaines marques comme reebok proposent même des kettlebells de 2,5 kilos ! Le site officiel de France Kettlebell peut aussi être un bon point d’entrée pour acheter ces accessoires et apprendre à s’en servir. De nombreuses vidéos présentes sur le site pourront ainsi aider les néophytes.

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Je recherche