Tai-chi-chuan

Tout comme le Qi Gong, le Tai-chi-chuan (ou Tai-chi) consiste à enchaîner des mouvements lents et méditer, avec toutefois, quelques nuances...

Souvent réduit à une simple gymnastique chinoise, notamment en Occident, le Tai-chi-chuan (ou Tai-chi) est avant tout un art martial dit « interne », d’inspiration taoïste. Il comprend des mouvements lents avec une intention martiale (esquives, parades, frappes…). Et c’est bien là toute la différence avec le Qi Gong qui est uniquement orienté sur le développement personnel sans application de combat. Alliant respiration, relaxation, méditation et gestuelle lente, le Tai-chi-chuan peut aussi être considéré comme une pratique de santé et de bien-être pour le corps et l’esprit. S’il existe de nombreuses variantes de pratiques, le style Yang reste actuellement le plus populaire.

Les bienfaits du Tai-chi-chuan

Gymnastique douce, le Tai-chi-chuan améliore la souplesse articulaire et le tonus musculaire. Par les mouvements lents, il permet une véritable prise de conscience de chaque partie de son corps afin de mieux coordonner les mouvements dans l’espace. A l’instar du Qi Gong, le Tai-chi-chuan suppose une certaine concentration et un travail respiratoire et corporel précis pour une meilleure harmonisation du corps et de l’esprit, idéal pour se libérer du stress et éliminer les tensions. A noter que le Tai-chi-chuan est l’une des rares pratiques physiques pouvant être prescrites par les médecins pour améliorer l’équilibre (seniors, dans le cas de certaines maladies…).

A qui s'adresse le Tai-chi-chuan ?

La pratique du Tai-chi-chuan peut s’envisager à partir de 14-15 ans et jusqu’à un âge très avancé, en fonction des capacités de chacun. Elle nécessite aucune aptitude particulière, à part peut-être une certaine patience. Les bienfaits du Tai-chi-chuan se font sentir qu’après un certain nombre de séances.

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Les dernières News Fitness
  • Pratique sportive : la fin des certificats médicaux obligatoires

    La course aux cabinets médicaux à chaque rentrée scolaire pour obtenir le saint graal du certifat médical indispensable aux licences sportives est désormais officiellement finie... à l'exclusion de certains sports.

    Lire
  • La règle d’or pour éviter de se faire mal en exécutant un exercice de fitness, c’est d’utiliser le bon matériel.  crédit photo : Andrey_Popov

    Sport : bougez sans vous faire mal !

    Se mettre au sport grâce à des sites de coaching en ligne, c’est pratique et bon marché. Attention toutefois à bien exécuter les différents mouvements... Pour éviter de vous blesser, respectez les conseils d’un pro !

    Lire
  • Selon les chercheurs, le sport peut aider à prévenir le cancer de la prostate, uniquement chez les hommes blancs.

    Cancer de la prostate : le sport diminue les risques

    Selon des chercheurs britanniques, une activité physique régulière permettrait de réduire les risques de cancer de la prostate... mais uniquement chez les hommes blancs.

    Lire
  • Les personnes les plus exposées au risque de maladies cardiovasculaires amélioraient leurs fonctions cognitives, dès lors qu’elles suivaient un intense programme d’entraînement physique.

    Le sport, bon pour les neurones ?

    Selon une étude canadienne, le sport serait bénéfique pour les personnes présentant un risque important de maladies cardiovasculaires. Il améliorerait notamment leurs fonctions cognitives !

    Lire