Pilates

Le Pilates

Pilat, Pilate ou Pilates ? Connue depuis les années 30 aux Etats-Unis, ce n’est que depuis quelques années que la méthode « Pilates », du nom de son inventeur Joseph Pilates, a traversé l’Atlantique. Né en Allemagne en 1880, Joseph Pilates est un enfant chétif atteint de rachitisme. On comprendra aisément pourquoi l’anatomie et les mécanismes du corps deviennent ses sujets de prédilection.

Il cherche à tout prix à muscler son corps et y parvient à travers la boxe, la gymnastique, le ski mais également la pratique du yoga. Lorsque la guerre éclate en 1914, il est fait prisonnier et c’est du fond de sa cellule qu’il développe ses exercices au sol. Transféré dans un autre camp, il est amené à s’occuper des soldats blessés et élabore pour leur bien-être des exercices de rééducation à l’aide d’élastiques et des ressorts des lits. Lors de la grosse épidémie de grippe de 1918, la condition physique des détenus est telle qu’aucun décès n’est à déplorer. Ainsi, naît la « contrôlogie », méthode basée sur la coordination du corps et de l’esprit.

Fort de ce parcours, en 1926, Joseph Pilates choisit les Etats-Unis pour créer son premier centre de conditionnement physique. Il enseigne sa méthode, aux côtés de sa femme Clara, et forme de nombreux élèves jusqu’à sa mort en 1967.

Avant d’être reconnue auprès du grand public, la méthode Pilates est avant tout utilisée par les danseurs et les gymnastes qui souhaitent entretenir force et souplesse. Le célèbre chorégraphe russe G. Balanchine et la danseuse américaine M. Graham contribueront au succès de cette méthode.

Il faudra toutefois attendre les années 90 pour que le tout Hollywood redécouvre les bienfaits de la méthode Pilates. Aujourd’hui, les vertus des exercices de Pilates ne sont plus à démontrer et on dénombre près de 800 centres Pilates dans le monde dont 500 aux Etats-Unis.

Les bienfaits du Pilates

A la fois stimulant et relaxant, le Pilates permet de renforcer, assouplir, tonifier et rééquilibrer les muscles en profondeur et sans douleur. Pas de mouvement brusque ni d’impact pendant une séance. La méthode repose sur 8 principes de base : concentration, contrôle, centre de gravité, respiration, fluidité, précision, régularité et isolation. « Après 10 séances, vous sentez la différence. Après 20 séances, vous voyez la différence. Et après 30 séances, vous avez un corps tout neuf », avait-il l’habitude de dire.

A qui s'adresse le Pilates ?

Gymnastique douce par définition, le Pilates s’adresse à tous les publics. Sportifs de haut niveau, amateurs, occasionnels, sédentaires… Bref, tous ceux qui veulent entretenir leur corps et sculpter leur silhouette tout en évitant les traumatismes de certaines pratiques. De par la concentration qu’elle exige, notamment à travers la respiration, la pratique du Pilates est également conseillée aux personnes stressées, fatiguées ou souffrant de raideurs musculaires. Enfin, elle peut être bénéfique aux femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher ainsi qu’aux personnes blessées en convalescence. Et attention aux idées reçues, les séances de Pilates n’attirent pas seulement les femmes ! Footballeurs, basketteurs et même rugbymen, ils ne jurent que pas ça. Sans oublier, bien sûr, les stars de cinéma…

Quel équipement pour le Pilates ?

A l’image du yoga, les exercices de Pilates se pratiquent sur tapis de sol. Certains mouvements exigent cependant l’usage d’un matériel spécifique :

• les Toning Ball : une alternative aux haltères

• le ballon, ou Soft Ball : ballon souple recommandé pour les exercices de proprioception

• l’anneau Pilates : résistant, il permet de nombreux exercices au niveau de la taille, des jambes et des cuisses.

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Les dernières News Fitness
  • Pratique sportive : la fin des certificats médicaux obligatoires

    La course aux cabinets médicaux à chaque rentrée scolaire pour obtenir le saint graal du certifat médical indispensable aux licences sportives est désormais officiellement finie... à l'exclusion de certains sports.

    Lire
  • La règle d’or pour éviter de se faire mal en exécutant un exercice de fitness, c’est d’utiliser le bon matériel.  crédit photo : Andrey_Popov

    Sport : bougez sans vous faire mal !

    Se mettre au sport grâce à des sites de coaching en ligne, c’est pratique et bon marché. Attention toutefois à bien exécuter les différents mouvements... Pour éviter de vous blesser, respectez les conseils d’un pro !

    Lire
  • Selon les chercheurs, le sport peut aider à prévenir le cancer de la prostate, uniquement chez les hommes blancs.

    Cancer de la prostate : le sport diminue les risques

    Selon des chercheurs britanniques, une activité physique régulière permettrait de réduire les risques de cancer de la prostate... mais uniquement chez les hommes blancs.

    Lire
  • Les personnes les plus exposées au risque de maladies cardiovasculaires amélioraient leurs fonctions cognitives, dès lors qu’elles suivaient un intense programme d’entraînement physique.

    Le sport, bon pour les neurones ?

    Selon une étude canadienne, le sport serait bénéfique pour les personnes présentant un risque important de maladies cardiovasculaires. Il améliorerait notamment leurs fonctions cognitives !

    Lire