Kettlebells

Les Kettlebells s'immiscent doucement dans les salles de sport françaises. Mais en quoi consiste cette discipline, inspirée des techniques d'entraînement de l'armée Rouge ?

Encore très peu développée en France, la Kettlebell (du nom de l’objet et de la discipline) est une méthode d’entraînement qui fait un carton dans les pays anglo-saxons. Ces poids en fonte, sorte de boulets de canon équipés d’une poignée, étaient à l’origine une méthode de mesure de poids utilisée par les paysans russes au XVIIIe siècle, avant d’être empruntés par l’armée Rouge dans le cadre de la préparation physique de ses soldats. Ce sont ensuite les athlètes de haut niveau russes qui, à partir des années 1940, les intégrèrent à leur programme d’entraînement. Il y a une dizaine d’années, le célèbre coach de fitness Pavel Tsatsouline popularise le concept aux États-Unis, notamment auprès des amateurs d’arts martiaux et de sports de combat.

Les bienfaits des Kettlebells

Une Kettlebell est un outil de conditionnement physique dont le principal avantage est de pouvoir combiner un travail cardiovasculaire avec des exercices rapides (swing, épaulé-jeté, arraché). Des exercices dits « balistiques » qui permettent de développer la puissance, l’explosivité et l’endurance. Ils permettent aussi un travail de coordination, d’agilité et d’équilibre. Quant aux exercices dits « lents », ils développent la force pure et la résistance à l’effort, notamment du bas du dos, des jambes et des épaules. A la différence des exercices avec haltères, les Kettlebells impliquent souvent un grand nombre de répétitions et font travailler plusieurs muscles en même temps.

A qui s'adressent les Kettlebells ?

Les Kettlebells s’adressent à toute personne souhaitant acquérir une certaine condition physique. S’il en existe de différentes formes (compétition ou classique) et de différents poids (une Kettlebell pèse traditionnellement 16 kg), mieux vaut commencer léger afin d’acquérir avant tout une bonne technique : 8 kg pour les femmes et 12 kg pour les hommes. Attention quand même pour les personnes souffrant de problèmes de dos et d’épaules, la technique doit être parfaite.

Réagir à cet article

Par anonyme | Me connecter




générer une nouvelle image
Les dernières News Fitness